Antoine Mellies ATTENTION Visuel du candidat

Antoine Mellies (FN) : “un échec lié à la déception des électeurs”

Éliminé au premier tour dans la 11e circonscription du Rhône, Antoine Mellies (FN) questionne la légitimité de l’Assemblée “pour incarner une saine démocratie” compte tenu de l’abstention record.

Le candidat frontiste dans la 11e circonscription du Rhône "s'attendait à pire". Alors qu'au niveau national son parti n'obtiendrait pas suffisamment de députés pour former un groupe parlementaire, une "recomposition de la droite" peut être envisagée, selon Antoine Mellies. "Une partie de l'échec est liée à la déception des électeurs de Marine Le Pen, qui se sont moins mobilisés lors des premier et second tours des législatives", estime-t-il, questionnant ensuite "la légitimité et la représentativité de l'Assemblée nationale compte tenu du faible taux de participation à l'élection".

à lire également
David Kimelfeld et Gérard Collomb au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017, jour de l'élection du premier © Tim Douet
Retour aux affaires lyonnaises pour Gérard Collomb ? Le ministre de l'Intérieur veut lancer dès septembre son association “Prendre un temps d’avance”, ouverte à la société civile, pour engager une dialogue sur l’avenir de la Métropole. Quand il s’agit de politique lyonnaise, Gérard Collomb ne perd pas temps. En témoigne son nouveau projet d’association ouverte à […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut