Jean-Louis Touraine
© Tim Douet

Activité de votre député : Touraine préfère la santé

SÉRIE – Cet été, Lyon Capitale s’est intéressé aux députés du Rhône. Activité, dépenses, petites histoires, coups d’éclat et déconvenues. Qui est vraiment le député de votre circonscription et que fait-il pendant l’année au palais Bourbon et en dehors ? Découvrez chaque jour un élément de réponse dans notre série dédiée. Aujourd’hui, focus sur Jean-Louis Touraine.

Jean-Louis Touraine en 2011 © Tim Douet

© Tim Douet
Jean-Louis Touraine.
Activité de Jean-Louis Touraine, député 4e circonscription ()

Lyon Capitale

Lorsqu’il est question de santé à l’Assemblée nationale, il y a Touraine et Touraine : Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Jean-Louis Touraine, le député socialiste de la 3e circonscription du Rhône, qui intervient de préférence sur les dossiers du ministère de son homonyme.

L’homme est d’ailleurs secrétaire de la commission des affaires sociales. Professeur de médecine, il participe également aux travaux de l’Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques, dont les membres sont chargés de clarifier l’action du Parlement sur des sujets scientifiques et technologiques précis. Dans ce cadre, Jean-Louis Touraine, qui a réalisé la première greffe de foie fœtal en 1976, a été l’auteur d’un rapport sur les prélèvements d’organes sur des donneurs décédés après un arrêt cardiaque.

Droit d’asile et tabagisme

Cigarette electronique © Tim Douet_0006-2 ()

© Tim Douet

Cette hyper-spécialisation du député du Rhône dans les domaines de la médecine et de la santé se révèle aussi dans sa présence au sein du Conseil d’orientation de l’agence de la biomédecine, chargée de veiller au respect de la loi et de la dimension éthique dans le domaine des dons et des greffes d’organes. En dehors de ses activités de député, l’homme est également vice-président de la Fédération hospitalière de France, après avoir échoué à en obtenir la présidence.

Jean-Louis Touraine est l’auteur de deux rapports sur l’évaluation des politiques publiques en matière de lutte contre le tabagisme, dont un préconise la mise en place du paquet neutre, sans marque visible.

Mais Jean-Louis Touraine a également rendu un rapport d’information à Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, cosigné avec la sénatrice UDI Valérie Létard, relatif à la réforme du droit d’asile.

Touraine choisit ses sujets

Mais, si Jean-Louis Touraine se montre passionné par certains sujets, son travail montre ses limites en dehors de ses domaines de prédilection. Bien qu’il ait un taux de présence respectable sur l’année écoulée (29 semaines de présence), son activité au sein des séances et des commissions se révèle nettement moins impressionnante : un peu plus d’une intervention par commission, et trois par séance publique où il était présent. Le "professeur-député" souffre d'une participation assez faible sur les différents travaux de l’Assemblée nationale qui ne font pas partie de ses marottes.

Ancien premier adjoint de Gérard Collomb, Jean-Louis Touraine, à l’instar des autres députés socialistes de Lyon, est l’auteur d’un rapport sur la zone d’aménagement concerté de Gerland, qui a fait l’objet d’une loi lyonno-lyonnaise, le 6 août dernier.

>>> Qu’a fait Jean-Louis Touraine de sa réserve parlementaire en 2013 ? La réponse ici.

2 commentaires
  1. patriceB - mer 20 Août 14 à 13 h 21

    une 'greffe de foi' ???? Mon foie en rit encore....

  2. Steven Belfils - mer 20 Août 14 à 18 h 31

    Après correction, cette fois ce devrait être le bon foie. Merci.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut