sénatoriales

Sénatoriales : “Il faut changer la majorité” pour l’UMP

Fin de semaine en fanfare pour la liste UMP aux sénatoriales. Après les ralliements d’Yves-Marie Uhlrich et Raymond Durand, tous deux UDI, c'est Paul Vidal, le maire UMP de Toussieu, qui a retiré sa candidature. “Je salue objectivement sa décision”, a réagi François-Noël Buffet, conforté dans son ambition d'enlever 3 voire 4 sièges sur les 7 places dévolues au Rhône.

Le maire d'Oullins et sénateur sortant a vanté l'équilibre géographique de sa liste, qui compte des élus issus des quatre coins du département. Et placé l'élection sous le double enjeu local et national. "Il faut changer la majorité au Sénat", a-t-il exhorté, critiquant la baisse des dotations aux communes, la loi Alur et la réforme territoriale. "En milieu rural, il faut maintenir les départements", pense-t-il.

Elisabeth Lamure, sénatrice sortante et n°2 de la liste, a quant à elle déploré le redécoupage intercommunal, qui fixe à 20 000 habitants le seuil minimal pour créer un regroupement, un seuil qu'elle juge trop haut.

à lire également
Interview - Candidat dissident à l’élection métropolitaine de Lyon, David Kimelfeld se retrouve parfois ramené à sa relation avec La République En Marche. Interrogé par Lyon Capitale, il détaille sa position avec le parti d'Emmanuel Macron et où il se situe par rapport à LREM avant le premier tour des élections.  
1 commentaire
  1. Sophie_Lyon - 16 septembre 2014

    Poussez vous que je m'y mette ! elle est bonne ma soupe ! elle est bonne !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut