évacuation camp de roms villeurbanne 2016
©Tim Douet

Un campement de 150 Roumains évacué à Villeurbanne

145 personnes, dont 93 adultes et 52 mineurs ont été évacués ce matin du campement installé près du pont Raymond-Poincaré, à Villeurbanne.

La décision de justice, prise par le tribunal de grande instance de Lyon le 15 mai dernier, a été appliquée ce mercredi matin. Près du pont Raymond-Poincaré à Villeurbanne, au niveau du boulevard Laurent-Bonnevay, une centaine de personnes originaires de Roumanie avaient installé un camp de fortune. La métropole de Lyon, propriétaire du terrain, avait saisi le tribunal pour demander l'évacuation des lieux afin de procéder à des travaux d'agrandissement du parking de la Cité internationale. Ce mercredi matin, lors de l'évacuation, "145 personnes de nationalité roumaine étaient présentes sur les lieux, indique la préfecture dans un communiqué, dont 93 adultes et 52 mineurs." La majorité d'entre eux ont quitté le camp pour trouver un autre endroit où aller – "Il ne s'agissait pas de mesures de reconduite à la frontière", précise le cabinet du préfet. "Les services sociaux étaient présents pendant l'évacuation", poursuit le communiqué. Selon le "diagnostic social qu'ils avaient réalisé, ils ont identifié 9 familles – 17 adultes et 22 enfants – comprenant des personnes vulnérables, qui ont été mises à l'abri dans des structures d'hébergement d'urgence". En attendant la destruction du campement, le site est placé sous surveillance.

à lire également
Police Fourgon Tim
Des policiers municipaux de Villeurbanne ont été caillassés vendredi soir rue Léon Blum. Ils étaient en train d'interpeller un vendeur de stupéfiants quand ils ont été pris à partie par d'autres personnes.
Faire défiler vers le haut