Marc Trévidic, en juillet 2015 au palais de justice de Paris © Martin Bureau / AFP
Marc Trévidic, en juillet 2015 au palais de justice de Paris © Martin Bureau / AFP
Article payant

Terrorisme : Marc Trévidic dénonce “le minimum syndical”

Dans le cadre de notre dossier sur l’antiterrorisme sous l’ère Collomb, nous publions ici l’intégralité de notre entretien avec l’ex-juge antiterroriste Marc Trévidic. Au menu : bilan du ministre de l’Intérieur, parquet national antiterroriste, prises de position “au ban de la nation” de Laurent Wauquiez, “pipeau” législatif, etc.

Lyon Capitale : Quelle a été votre première réaction suite aux attaques du 23 mars à Trèbes, qui ont fait trois morts et plusieurs blessés ? Marc Trévidic : Il n’y a pas et plus de surprise pour ce genre d’événement. Il faut désormais s’attendre à tout et tout le temps, face à ce type d’individu isolé sur le terrain. Ce qui serait surprenant, c’est que cela ne se renouvelle pas. Quel est l’état de la menace en France ? Pour la menace d’individus isolés qui passent à l’action en électrons libres, elle est toujours importante, mais mesurée car on parle d’individus isolés. Pour ce qui est d’attentats organisés d’envergure, la désorganisation actuelle de l’État Islamique laisse penser qu’on a un peu de répit. Cela dépendra de la faculté à se réorganiser de l’État Islamique. Cela leur demandera certainement un peu de temps. Ils ont perdu la guerre sur le terrain, ils se sont disséminés un peu partout, ils doivent sans doute avoir un peu de mal à reprendre contact les uns avec les autres, avec leur état-major et ceux qui sont en Europe pour donner des consignes. Mais, avec le temps, comme on l’a vu dans le Sahel, ils reprendront un second souffle et pourront mener à nouveau des attaques importantes. La question est de savoir quand.

Il vous reste 90 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut