Soupçonné de meurtre, Thomassin brise son bracelet électronique

Depuis 2013, Gérald Thomassin est mis en examen pour le meurtre d'une postière dans l'Ain. Après avoir brisé son bracelet électronique mi-octobre, il écope d'un mois de prison ferme à Bordeaux.

Alors qu'il est assigné à résidence en Gironde, Gérald Thomassin a "coupé avec un couteau" son bracelet électronique sous le coup de la colère, mi-octobre. Jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel, il a été condamné à un mois de prison ferme ce vendredi à Bordeaux, selon l'AFP. Il a déjà été condamné à six reprises par le passé pour vol, violences et port d'arme.

Gérald Thomassin a été mis en examen en juin 2013 pour "vol avec arme et meurtre sur une personne chargée d'une mission publique ». En décembre 2008, le corps de la postière Catherine Burgod avait été découvert, lardé de 28 coups de couteau, au fond du bureau de poste de Montréal-la-Cluse (Ain). Gérald Thomassin avait été relâché en janvier 2009 faute de preuves. Depuis, il clame son innocence.

Pour rappel, il avait été César du meilleur espoir masculin en 1991 pour son rôle dans le Petit Criminel de Jacques Doillon

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut