Rhône : un simple contrôle de police dégénère à Rillieux-la-Pape

Un contrôle de routine a provoqué une soirée de tensions dans la nuit de samedi à dimanche à Rillieux-la-Pape.

À Rillieux-la-Pape, le simple contrôle de police a très mal tourné ce samedi. Peu après 19 heures rue de Rome, des policiers ont verbalisé le passager d'un scooter qui ne portait pas de casque. Le conducteur du scooter, n'étant pas le propriétaire du véhicule et n'ayant pas ses papiers, les forces de l'ordre ont décidé de le conduire au commissariat. Une décision qui a provoqué un attroupement d'une cinquantaine de personnes. Elles se sont opposées aux forces de l'ordre en leur jetant des pierres et des fruits.

Vers 19h30, des renforts sont arrivés et l'attroupement s’est dispersé. Pour autant, la soirée fut mouvementée dans le secteur. Les forces de l'ordre ont été inquiétées toute la soirée. En tout, trois voitures ont été incendiées et la police a usé de gaz lacrymogènes.

Le conducteur du scooter a été placé en garde à vue ainsi qu'un lanceur de pierre. L'enquête est toujours en cours.

à lire également
En marge de la victoire de l'Algérie lors de la Coupe d'Afrique des Nations, des pillages avaient eu lieu dans certains commerces à Lyon. Un individu a été retrouvé grâce à une casquette laissée sur place. 
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 20 juin 2016

    Ou comment se retrouver éternellement devant les mêmes problèmes, faute de remettre totalement en cause le système. (car le monde actuel n'a aucune solution viable, que ce soit au niveau de la justice et de son coût, de l'incarcération et de son coût, de l'éducation et de son coût, de la lutte contre les trafics et de son coût, de la formation et de son coût. Un monde où il faut prendre le chiffre d'affaire de l'autre pour avoir de quoi vivre ne peut être que 'violence', que ce soit dans certaines banlieues ou avec les délits des col-blancs).

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut