Quatre interpellations durant une manifestation "Ni Le Pen, Ni Macron"

Quatre personnes ont été arrêtées pendant la manifestation "Ni Le Pen, Ni Macron" qui a eu lieu le jeudi. Parmi elle, la personne qui a tagué la "Fresque des Lyonnais". Ce dernier a été écroué et sera jugé ce mardi.

En marge de la manifestation "Ni Le Pen, Ni Macron", quatre personnes ont été arrêtées le jeudi 27 avril dernier. Parmi eux, un Lyonnais âgé de 32 ans, arrêté place des Terreaux pour avoir, le visage dissimulé, jeté des projectiles sur les policiers et être resté sur les lieux malgré les sommations de dispersion. Le deuxième, un Lyonnais de 20 ans a été arrêté avenue Adolphe Max (Lyon 5e) pour avoir outragé les policiers. Le 3e, un habitant de l'Ain âgé de 22 ans a été lui aussi arrêté aux Terreaux pour avoir insulté les policiers et leur avoir jeté des projectiles. Enfin, un homme âgé de 44 ans sans domicile connu a été interpellé dans le 1er arrondissement pour avoir dégradé à coups de pied et par jets de pierres, les vitres du poste de police municipale de Lyon 1er, puis tagué la "Fresque des Lyonnais". Ce dernier a reconnu les faits et a déclaré avoir, le même jour, dégradé par tag, le mur d'une école maternelle, rue Sergent Blandan à Lyon 1er. Il a été écroué en attente de comparution ce mardi. Le Lyonnais de 32 ans et l'habitant de l'Ain ont été présentés au parquet le 29 avril puis laissés libres avec renvoi au 13 juin 2017. Enfin, le Lyonnais de 20 ans a été laissé libre avec remise d'une convocation par procès-verbal.

1 commentaire
  1. Kasneh - sam 6 Mai 17 à 22 h 56

    L'ultra gauche dans ses œuvres. Bientôt la suite après le 2° tour !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut