Maëlys : un escroc se faisait passer pour la mère de la fillette

Sur internet, un imposteur se faisait passer pour la mère de la fillette disparue pour récolter de l'argent. C'est un lyonnais qui, après avoir reçu un mail douteux, a déposé plainte à la gendarmerie de Tassin-la-Demi-Lune.

La mobilisation est forte pour retrouver Maëlys, la fillette disparue dans la nuit du 26 août à Pont-de-Beauvoisin lors d'un mariage. Les forces de police sont mobilisées et une battue citoyenne a été organisée grâce à Facebook pour tous ceux qui souhaitaient participer aux recherches. Alors que la fillette n'a toujours pas été retrouvée, une enquête a été ouverte en parallèle par le parquet de Lyon pour "tentative d'escroquerie". Un escroc envoyait des mails pour demander de l'argent afin de subvenir aux besoins des recherches de la fillette, en se faisant passer pour la mère de Maëlys. C'est un Lyonnais qui a senti la supercherie et qui l'a signalée à la gendarmerie de Tassin-la-Demi-Lune. Selon L'Express, c'est la brigade de recherche de l'Arbresle qui est en charge de l'investigation. Depuis quelques temps, les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle important dans les affaires comme celle-ci. La portée des médias permet d'élargir considérablement le champ de communication. Mais c'est aussi un moyen pour les moins scrupuleux de profiter d'une situation tragique.

Les dernières avancées de l'enquête

Le suspect Nordahl L. est toujours mis en examen pour "enlèvement et séquestration de mineur". Le Dauphiné Libéré révélait que le second téléphone de Nordahl L., dont la ligne a été résiliée le lundi suivant la disparition, a borné à trois endroits différents durant la soirée. Les zones déterminées ne pouvaient pas atteindre la salle des fêtes où se déroulait le mariage. Alors que dans un premier temps il affirmait avoir été présent au mariage à ces moments là, l'ancien militaire dit aujourd'hui s'être absenté à plusieurs reprises pour fournir les invités en cocaïne.

Dimanche 17 septembre, cela faisait trois semaines que la fillette avait disparue, et elle demeure toujours introuvable.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut