Francois Thierry © AFP PHOTO PIERRE VERDY

Lyon : vers une mise en examen d'un ancien patron des stups ?

Placé en garde à vue à Lyon en octobre dans le cadre d'une enquête, entre autres, “pour association de malfaiteurs”, François Thierry, l'ancien chef de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) a été convoqué au tribunal de Lyon ce jeudi en vue d'une possible mise en examen.

L'ancien chef de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) qui avait été placé en garde à vue à Lyon en octobre dernier a été convoqué au tribunal de Lyon en vue de sa mise en examen rapporte Le Progrès ce jeudi. François Thierry fait l'objet d'une information judiciaire pour “infractions en matière de stupéfiants et importation, association de malfaiteurs, faux en écritures publiques par personne dépositaire de l’autorité publique”. Les enquêteurs cherchent à déterminer le lien qu'avait l'ancien patron des stups avec un de ses indicateurs, Hubert Avoine, infiltré dans les milieux de narcotrafiquants. Si François Thierry assure avoir toujours respecté la loi, et que les juges n’ont pas constaté d’enrichissement personnel jusqu’ici, la justice cherche tout de même à savoir si les méthodes du commissaire ont favorisé une importation plus large de stupéfiants. François Thierry a aussi été mis en examen en août 2017 pour complicité de détention, transport et acquisition de stupéfiants dans une affaire portant sur la saisie de sept tonnes de drogue à Paris.

à lire également
Faire défiler vers le haut