Hôtel de police © Tim Douet
© Tim Douet

Lyon : refusant de payer sa canette, il tire deux fois sur l'épicier

Un homme de 19 ans va être jugé pour avoir tiré par deux fois sur un épicier dans le 3e arrondissement de Lyon. 

Le 22 juillet vers 21h45, une équipe de police était appelée après un différent entre deux personnes dans une épicerie située avenue Félix Faure dans le 3e arrondissement de Lyon. L’épicier avait eu une altercation avec un jeune homme qui refusait de payer sa canette de soda. Le suspect était revenu quelques minutes plus tard dans l'échoppe en possession d’une arme de poing, et avait tiré à deux reprises sur l’épicier sans le blesser, puis prenait la fuite.

L’enquête a permis d’identifier rapidement le suspect grâce aux caméras de vidéo-surveillance. Il a été interpellé le 23 juillet. Une arme de catégorie D était découverte chez le suspect, un homme de 19 ans vivant dans le 3e à proximité de l’épicerie en question. Avec l’arme, qui était dissimulée dans les parties communes de l’immeuble, il était découvert 70 grammes d’herbe de cannabis et 84 sachets de conditionnement dont il niait la propriété. Il reconnaissait la propriété de l’arme, mais a nié son usage malgré les éléments recueillis à son encontre. Il a été déféré au parquet le 25 juillet en comparution immédiate et laissé libre sous contrôle judiciaire dans l’attente de son procès qui aura lieu fin août. 

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 29 juillet 2019

    Qu'il est beau ce monde de violence... :o/

  2. Galapiat - 29 juillet 2019

    Pour tirer il faut détenir une arme, s'en servir contre autrui et on le laisse libre . par contre attention à la vitesse, au téléphone au volant. Un pays qui marche sur la tête.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut