Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Lyon : étudiants agressés, deux policiers jugés ce vendredi

L'un des étudiants a reçu 100 jours d'ITT après avoir été poussé par un policier en février dernier. 

Deux policiers lyonnais vont être jugés ce vendredi pour “violences volontaires par personne ayant autorité dans l’exercice de ses fonctions”. En février dernier, deux étudiants de 19 ans en DUT à Lyon avaient déposé plainte contre X pour “violences volontaires aggravées”. Ils dénonçaient un passage à tabac par des policiers dans la nuit du 20 au 21 février dernier près de la place Saint-Nizier (Lyon 2e). L'étudiant raconte que, frôlé par une voiture de police, il aurait crié “Attention'”. Le véhicule aurait alors brusquement freiné et trois agents seraient sortis et aurait poussé l'un des deux jeunes hommes le faisant basculer en arriéré. Il se serait alors cogné la tête contre le sol. Bilan : plusieurs contusions au thorax et aux jambes, une fracture du scaphoïde et une ITT de 100 jours.

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
Faire défiler vers le haut