Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Lyon : deux policiers jugés pour des violences sur deux étudiants

Deux policiers seront jugés en septembre prochain pour avoir agressé, près de la place Saint-Nizier (Lyon 2e), deux étudiants qui rentraient de soirée, en mars dernier.

Deux policiers lyonnais vont être jugés en septembre pour des violences commises en février dernier contre deux étudiants. L'un des deux jeunes hommes avait été gravement blessé et avait reçu une ITT de 100 jours. Les faits se seraient produits au moment où les deux étudiants rentraient de soirée. L'un des policiers sera jugé pour “violences par personne dépositaire de l’autorité publique sans ITT de plus de huit jours” et le second pour “violences par personne dépositaire de l’autorité avec ITT de plus de huit jours”.

Comme nous l'écrivions en mars, ces deux étudiants de 19 ans, en DUT à Lyon, avaient déposé plainte contre X pour “violences volontaires aggravées” après un passage à tabac par des policiers. Les faits auraient eu lieu dans la nuit du 20 au 21 février, près de la place Saint-Nizier (Lyon 2e). La voiture de police, après les avoir frôlés, aurait brusquement freiné et trois agents seraient sortis et auraient poussé l'un des deux jeunes hommes, le faisant basculer en arrière. Il se serait dans sa chute cogné la tête contre le sol. L'autre aurait alors essayé de calmer la situation, avant d’être mis au sol par une “balayette” et de recevoir des coups de pied. En mars, le parquet de Lyon avait annoncé avoir saisi “le pôle de commandement discipline et déontologie de la DDSP du Rhône”.

à lire également
Loin d'être des individus isolés, plusieurs équipes de pickpockets agissent actuellement sur des secteurs majeurs à Lyon comme la Part-Dieu, Perrache, Hôtel de ville ou Bellecour. Comment travaillent-ils en équipe pour cibler et voler leurs victimes ? Quelles sont leurs méthodes ?

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut