Police voiture Tim
© Tim Douet

Lyon 6e : trois salons de massage chinois soupçonnés de proxénétisme

Le Progrès révèle une opération de police menée jeudi contre trois salons de massages chinois du 6e arrondissement de Lyon. Proxénétisme et travail dissimulé d'étudiantes sans papier sont évoqués.

Dans trois salons de massage asiatique des rues Tronchet et Masséna, à Lyon 6e, on ne pratiquait pas que la relaxation. C'est en tout cas ce que semble révéler l'enquête menée par la brigade des moeurs de la Sûreté du Rhône, comme le raconte Le Progrès dans son édition du jour.

50 000 € par mois

Jeudi matin, les policiers, accompagnés de membres de la police aux frontières, ont perquisitionné ces établissements tenus par des gérants de nationalité chinoise. Là où on proposait un notamment "royale à quatre mains" pour 90 €, prestation sexuelle déguisée. D'après le quotidien, les salons recevaient entre 6 et 10 clients par jour, recrutés sur Internet ou par sur appel téléphonique, pour un chiffre d'affaires estimés à 50 000 euros mensuels. Un modèle qui avait fait les preuves de sa rentabilité en région parisienne, et qui serait en cours de transposition à Lyon.

Les enquêteurs ont également découvert que les salons faisaient travailler des étudiantes, souvent en situation irrégulière. Des poursuites pour proxénétisme aggravé et travail dissimulé pourraient être lancées.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut