Hôpital St-Luc St-Joseph brûlés 1
© Tim Douet

Loire : elle meurt après un appel au 15, l’affaire est classée sans suite

Une stéphanoise de 38 ans, enceinte, est morte d’une crise cardiaque après avoir appelé le SAMU. Sa famille avait porté plainte mais le parquet de Saint-Etienne a classé l’affaire sans suite.

Fin août, le parquet de Saint-Etienne a décidé de classer sans suite la plainte de la famille d’une stéphanoise, morte d’un arrêt cardiaque malgré un appel au SAMU, rapporte France 3. Céline, 38 ans, enceinte de six mois, est décédée en mars 2018 à l’hôpital de Saint-Etienne. Le 28 février, son conjoint a contacté le SAMU car elle se plaignait de douleurs au thorax. Le médecin du 15 l'a redirigé vers SOS Médecins. Plus tard, Céline est prise en charge par un médecin, en détresse cardiaque et ce dernier appelle le SAMU. Elle est finalement transportée à l’hôpital. Elle est morte neuf jours plus tard, victime d’un arrêt cardiaque. Son bébé n’a pas survécu. Sa famille a porté plainte pour non-assistance à personne en danger et homicide involontaire, accusant une erreur de la part du SAMU. Suite à la décision du parquet de Saint-Etienne, ils ont annoncé vouloir déposer une nouvelle plainte avec constitution de partie civile.

à lire également
Manifestation des éboueurs de Pizzorno devant la Métropole © Simon Alves
Dix salariés grévistes de l'entreprise Pizzorno étaient convoqués mercredi au tribunal de grande instance de Lyon. Leur entreprise les accusait de "diffamation", "entrave à la liberté de travail" et "jets de projectile". Ce jeudi, la justice a considéré que la grève pouvait continuer et qu’aucun blocage excessif n’était effectué.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut