Police
© Tim Douet

La femme retrouvée morte dans une voiture avait avalé des somnifères

Les analyses toxicologiques de la femme retrouvée dimanche dernier dans une voiture garée sur le parking de la place Henri-Siméon ont parlé.

Selon Le Progrès de ce samedi, la victime avait absorbé une dose de somnifères deux fois supérieure à la dose toxique. Une nouvelle avancée dans l'affaire qui aide à comprendre comme cette femme de 43 ans est décédée dans des circonstances qui s'éclaircit de jour en jour. L'autopsie n'ayant pas signalé de traumatisme physique la piste du suicide est aujourd'hui la plus probable.

Pour rappel, la jeune femme avait déjà essayé de se suicider peu de temps avant sa prise de somnifères. Cette dernière avait tenté de se jeter dans le vide au niveau du boulevard périphérique de Caluire à hauteur de la “Porte de la Pape”. Trois témoins avaient alors empêché la victime de franchir le pas. Une détresse extrême qui serait probablement due a une relation amoureuse chaotique.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut