police
@Tim Douet

La femme retrouvée morte à Caluire voulait en finir avec sa vie

Caluire. La quadragénaire retrouvée morte dimanche aurait tenté de se jeter dans le vide depuis le périphérique, près de la sortie “Porte de la Pape”. La police recherche des témoins de la scène, qui se serait passée le 20 ou le 21 juillet, notamment les personnes qui auraient empêché la suicidaire de sauter.

La femme retrouvée morte à Caluire dimanche 26 juillet entretenait une relation passionnelle avec son ex-conjoint. Selon Le Progrès, il se pourrait que l’homme qu’elle avait épousé en 2004 soit la dernière personne à l’avoir vue en vie.

Un amour destructeur

Devant la brigade criminelle de sûreté, l’homme en question donne des informations supplémentaires, que la brigade cherche à confirmer auprès de témoins.

Selon l’ex-mari, lui et sa compagne ne vivaient pas ensemble, mais ils se voyaient de temps en temps. Ils entretenaient une relation chaotique dont elle souffrait. Confus sur la date de leur dernier rendez-vous, le 20 ou 21 juillet, selon lui, ils se sont rendus à Miribel-Jonage. Sur le trajet du retour, une dispute éclate et il lui annonce pour la énième fois qu’il ne souhaite plus continuer avec elle. Il était entre 22h et 23h30, précise Le Progrès. La femme, choquée par cette annonce, avale alors plusieurs cachets. En arrivant à la hauteur de la sortie “Porte de la Pape”, la quadragénaire quitte brusquement la voiture et s’approche dangereusement de la glissière de sécurité en menaçant de se jeter en contrebas.

Appel à témoins

Son ex-mari, accompagné de trois témoins sortis d’une Audi A3 noire garée en contrebas, tente de lui faire entendre raison. Sans attendre la fin de la discussion, l’homme quitte les lieux. La police cherche à retrouver les témoins de l’Audi, ou toute autre personne ayant assisté à la scène, pour tenter de comprendre ce qui s’est passé ce soir-là.

Si vous avez été témoin de la scène, contactez le 04 78 78 43 31 du lundi au vendredi (heures de bureau). Le week-end : 04 78 78 40 40 et demander la permanence de la sûreté.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut