L'Est Lyonnais s'embrase : huit interpellations

Alors que le week-end a été chargé pour la police et les pompiers à Vaulx-en-Velin, la nuit de lundi à mardi a une nouvelle fois été marquée par de nombreux débordements.

Plusieurs voitures incendiées, des barricades enflammées sur plusieurs axes de la ville pour bloquer l'arrivée de secours, des embuscades tendues aux policiers et un début d'incendie dans un supermarché du quartier des Minguettes à Vénissieux, tel fut le climat de la nuit dernière dans l'Est-Lyonnais. Si pour le moment il n'y aurait aucun blessé, la police a procédé à huit interpellations pour violences urbaines, a rapporté Le Progrès.

Des débordements qui font écho aux propos d'Hélène Geoffroy, la maire PS de Vaulx-en-Velin, qui s'était exprimée hier à propos des événements du week-end : "Les forces de l’ordre seront en nombre important ce (lundi) soir et les jours suivants pour faire face aux éventuels débordements." En effet, plus de 300 policiers étaient mobilisés pour l'occasion, ce qui n'a pas empêché les débordements.

Pour rappel, la nuit de dimanche à lundi a aussi été agitée pour les forces de l'ordre. Un jeune de 15 ans a été soupçonné d'avoir caillassé des policiers, le commissariat de Vaulx-en­-Velin a fait l'objet de tirs de projectiles dont une grenade à plâtre et des pompiers ont été visés par des jets de pierres par un groupe d'individus place Guy Moquet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut