Explosion du cours Lafayette :les parties civiles font appel

Les parties civiles du procès de l'explosion d'un immeuble du cours Lafayette ont décidé de faire appel de la décision de tribunal correctionnel de Lyon. Le tribunal avait en effet relaxé les cinq sociétés poursuivies pour homicide volontaire. Le ministère public a également suivi cet appel.

"Les parties civiles dans leur ensemble et en premier lieu l'association des victimes du cours Lafayette ont fait appel", nous confirme Paul-Richard Zelmati, l'avocat de l'association. Le parquet a fait de même ; en février dernier, il avait requis 650 000 euros d'amende.

Lire : "Procès du cours Lafayette : une amende de 650 000 euros d'amende"

Cinq sociétés, Veolia, Suez, GRDF, GDF et Suez étaient poursuivies pour homicide volontaire dans l'explosion d'un immeuble situé au 117 cours Lafayette. Les secours étaient intervenus le 28 février 2008 sur une fuite de gaz faite à l'occasion de travaux. Une explosion avait suivi en faisant une victime, un pompier âgé de 35 ans et blessant une soixantaine de personnes.

Lire : le récit de l'explosion du cours Lafayette

Au terme d'un procès-fleuve de trois semaines, marqué par des débats très techniques, le tribunal correctionnel avait mis en délibéré sa décision intervenue le 16 juin dernier. Les sociétés ont été relaxées. Pour le moment, aucun délai n'a été indiqué aux parties sur la tenue du procès en appel.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut