Police lyon
© Tim Douet

Caluire : un lance-roquette retrouvé dans un entrepôt

Deux agents municipaux ont découvert un lance-roquette dans un entrepôt de Caluire-et-Cuire. L'arme, démilitarisée, fait actuellement l'objet d'investigations alors qu'une personne a déjà été placée en garde à vue.

Les deux agents municipaux sont tombés sur l'arme de guerre par hasard, pendant leur service. La police nationale a immédiatement été prévenue, et un important dispositif policier a été mis en place. Une perquisition a été menée hier dans le bâtiment, alors que des investigations sont toujours en cours. Démilitarisée, l'arme n'aurait cependant pas pu être utilisée en l'état : il s'agit d'un modèle destiné à la formation. Selon une source de l’enquête citée par Le Progrès, "elle aurait pu servir à s'entraîner". À proximité, les enquêteurs ont également mis la main sur un "obus fumigène, un étui vide et d'autres éléments".

Récemment acquis par la mairie de Caluire-et-Cuire, le local situé dans la zone industrielle de la commune a appartenu à différentes entreprises, dont une spécialisée dans l'emballage et le conditionnement de différents produits, parfois militaires.

Alors que l'arme n'a pas été retrouvée dans l'enceinte de l'établissement, le directeur d'une école adjacente au local a été placé en garde à vue. L'homme, dont le casier judiciaire est vierge, dirige l'école bilingue musulmane "Nouvel Horizon" depuis 5 ans, écrit le quotidien. La direction interrégionale de la police judiciaire sera en charge de l'enquête, ouverte pour "infraction à la législation sur les armes" et "association de malfaiteurs".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut