Police © Tim Douet

Braquage sur l'A43 à Lyon : il n'y avait pas d'argent dans le fourgon

Le parquet de Lyon s'est saisi de l'affaire du braquage du fourgon survenu ce matin sur l'A43 près de Lyon. 

Le parquet de Lyon a annoncé ce mercredi midi avoir ouvert une enquête pour “tentative de vol à main armée en bande organisée et association de malfaiteursaprès l'attaque d'un fourgon blindé ce mercredi matin sur l'A43. Les investigations ont été confiées à la direction centrale de la police judiciaire. Le parquet indique par ailleurs “qu'il n'y avait pas d'argent dans le fourgon au moment de l’attaque”. Le camion de la société Prosegur aurait été coincé par deux camionnettes blanches dont seraient sortis des malfaiteurs lourdement armés avec des fusils d'assaut et équipés de gilets par balles. Ils auraient ensuite pris la fuite à pied. Trois convoyeurs ont été légèrement blessés et transportés à l’hôpital.

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 10 juillet 2019

    Tout ça pour ça ! :o)
    Et trois véhicules en feu pour rien... la totale.
    Vive le fric, moteur bienveillant pour l'humanité.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut