Affaire Neyret : Stéphane Alzraa en cavale depuis le 24 novembre

L’une des figures du milieu lyonnais, Stéphane Alzraa, fait l’objet d’une information judiciaire pour évasion depuis la semaine dernière. Il était renvoyé en correctionnelle dans l’affaire Neyret.

Stéphane Alzraa était enfermé à la prison de Corbas pour une peine de 30 mois ferme qui lui avait été infligée par le tribunal correctionnel de Lyon en juin 2014, pour abus de biens sociaux. Alors qu'il bénéficiait d'une permission de sortie, il n'a pas regagné sa cellule le 24 novembre, a révélé iTélé. Un mandat d'arrêt a donc été lancé contre lui.

L'homme de 35 ans avait été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris, dans l'affaire de corruption présumée de Michel Neyret, l'ancien numéro deux de la PJ lyonnaise. Stéphane Alzraa est soupçonné par la justice d'avoir, avec son cousin Gilles Benichou, participé à la corruption de l'ancien flic lyonnais.

L'homme aujourd'hui en cavale était un habitué de la justice. Il avait déjà été écroué pour une affaire de fraude à la taxe carbone et avait aussi été condamné à un an de prison ferme dans une affaire d'escroquerie à l’assurance en 2010.

à lire également
Manifestation des éboueurs de Pizzorno devant la Métropole © Simon Alves
Dix salariés grévistes de l'entreprise Pizzorno étaient convoqués mercredi au tribunal de grande instance de Lyon. Leur entreprise les accusait de "diffamation", "entrave à la liberté de travail" et "jets de projectile". Ce jeudi, la justice a considéré que la grève pouvait continuer et qu’aucun blocage excessif n’était effectué.
1 commentaire
  1. jeanbambois - 3 décembre 2015

    Un personnage fort recommandable, quoi...;)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut