Police lyon
© Tim Douet

Lyon : une stèle en mémoire des enfants d’Izieu saccagée

Une stèle en mémoire des enfants d'Izieu déportés en 1944 a été saccagée dans un jardin situé derrière le Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation (7e arrondissement) à Lyon.

Alors que Lyon célébrait il y a peu les 30 ans du procès de Klaus Barbie, la stèle, construite en mémoire des 44 enfants et 7 adultes d’Izieu (Ain) déportés en 1944, a été totalement détruite. Une stèle située dans le Jardin des 44 enfants d'Izieu derrière le Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation (7e arrondissement). Posée sur un socle, elle a été totalement saccagée et la pierre sur laquelle les noms des déportés étaient inscrits a été arrachée. La découverte a été faite ce lundi. Une enquête est en cours et aucune piste ne semble privilégiée pour le moment.

Dans un communiqué publié sur le compte Twitter de ministère de l'Intérieur Gérard Collomb a fait part de sa "profonde émotion" après cette nouvelle. "Cet acte lâche et odieux heurte la mémoire des victimes et constitue un affront aux valeurs de la république", a-t-il poursuivi. Gérard Collomb a aussi indiqué avant vouloir que "tout soit mis en oeuvre" pour que les auteurs de cet acte soient identifiés afin "qu'ils aient à en rendre compte".

2 commentaires
  1. inesP - mer 23 Août 17 à 14 h 18

    Le fait qu'il n'existe pas de stèle aux 500.000 enfants irakiens tués par la Coalition a dû énerver les coupables..

  2. Robes Pierre - mer 23 Août 17 à 21 h 40

    quand on commence à excuser la dégradation d'un monument en mémoire d'enfants déportés par un crime perpétré ailleurs dans le monde , on tombe bien bas dans l'échelle des valeurs.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut