armes illustration
© tim douet

4 fusils d'assaut et 200 munitions saisis à Vénissieux

L'homme ivre dénoncé ce week-end à la police serait payé pour garder l'arsenal.

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, des habitants du quartier Moulin à Vent de Vénissieux ont alerté la police à la découverte d'un voisin saoul s'amusant avec une arme de guerre dans les parties communes de l'immeuble. Pendant que l'homme de 26 ans, inconnu des services de police, est emmené en cellule de dégrisement, la police perquisitionne l'appartement de la rue Honoré-de-Balzac. Au total, quatre fusils d'assaut et plus de 200 munitions ont été retrouvés. Selon les premiers éléments de l'enquête recueillis par Lyon mag, l'homme travaille pour un bailleur social et ne serait pas le propriétaire des armes. Il serait payé pour garder l'arsenal. L'enquête est toujours menée par la police judiciaire.

à lire également
Rodéos urbains, tirs de mortiers, nuisances sonores, violences... Face à la recrudescence des actes troublant l'ordre public et exaspérant une partie des Lyonnais - qui ont lancé une action collective contre le préfet du Rhône et la ville de Lyon - le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, livre pour Lyon Capitale les mesures prises par le pouvoir judiciaire pour lutter contre l'insécurité et les incivilités.
Faire défiler vers le haut