Zarathoustra-Béjart

On m'a dit au départ, sans doute avec raison, que je n'étais pas très doué. C'est pourquoi je me suis acharné afin de prouver aux autres et à moi-même que je réussirai." Maurice Béjart a créé, depuis, 250 ballets qui ont fait de lui un monstre sacré de l'art chorégraphique. A 80 ans, le fils du philosophe Gaston Berger souhaitait transfigurer sur scène sa vie, ses amours, sa raison d'être et ses doutes. Zarathoustra, le chant de la danse est sa dernière création mondiale, pour 34 danseurs, inspirée de l'œuvre de Nietzsche. Dans son poème philosophique, Ainsi parlait Zarathoustra, Nietzsche proclame qu'il ne veut croire "qu'en un dieu qui saurait danser", en multipliant les allusions à la danse. Béjart s'en inspire dans un hymne au corps et à la vie, dans un désir d'universalité.
.
Zarathoustra, le chant de la danse, de Maurice Béjart, du 14 au 19 novembre à l'Amphithéâtre de la cité internationale, 50 quai Charles de Gaulle, Lyon 6. 04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut