youngstockfest
@ DR

Youngstock festival : coup de projecteurs sur la scène étudiante

ÉVÉNEMENT – La première édition du Youngstock festival se déroulera ce vendredi à l'Espace Double Mixte à Espace Double Mixte. L'occasion pour de jeunes musiciens de se produire sur une grosse scène, devant un jury de professionnels. Découvrez les sept groupes d'étudiants sélectionnés.

The Salmon Fishers - Insa

L'ensoleillement et la légèreté présente dans leur musique contraste avec l'idée que l'on peut se faire d'un ingénieur. Ces étudiants de l'Insa ont réussi le pari de recréer une musique pop californienne. On a envie de partir en road trip et de les écouter cheveux au vent. Les lignes de basses sont sobres mais efficaces, astucieusement mêlées à de belles mélodies et des rythmes entraînants. Allons tous pêcher le saumon avec eux.

http://www.myspace.com/thesalmonfishers

Point Groove – Lyon III

La musique de cette formation Jazz/Funk commence par vous prendre de l'intérieur. La voix de Kat, la chanteuse, sensuelle et apaisante, est accompagnée par des musiciens qui maîtrisent leur sujet. On bouge la tête, on tape du pied : ils ont trouvé notre point G(roove).

http://www.myspace.com/pointgroove

Dirty monkeys wankers - Idrac

Entre une folk à la Pete Doherty et du pop/rock façon The Kooks, ces quatre musiciens sont pleins de potentiels. La guitare est omniprésente, les voix sont justes. A l'écoute de leur musique, il manque peut être ce petit quelque chose qui donne envie de réécouter la chanson. Auraient-ils laissé toute leur originalité dans le choix du nom ? Espérons que non, et que sur scène l'énergie soit au rendez-vous.

http://www.myspace.com/dirtymonkeyswankers

The Life soundtrack – Université Jean Monnet, Saint-Etienne

Enfin un groupe qui propose un vrai message : “je veux vivre à en perdre la raison, repousser les limites d'un monde (...) pour mieux survivre et faire éclater ma révolution''. En véritable contraste avec une partie instrumentale de qualité, les paroles de ce groupe donnent l'impression d'une bande originale d'un mauvais American Pie à la française. Il semblerait que ce groupe soit en pleine crise d'adolescence.

http://www.myspace.com/lifesoundtrackmusic

Groovy lips

“Pourvu que ça groove“. Telle est la devise de cette formation jazz/funk, aux accents tantôt rock tantôt reggae. Entourée de musiciens audacieux, on remarque particulièrement la performance de la chanteuse/saxophoniste. Avec un charisme redoutable, Emilie charme le public et instaure une ambiance chaleureuse et festive à chacun de leur concert.

http://www.myspace.com/MusicShopfromLyon

The white collar - Esdes

A mi-chemin entre les Beattles et les Doors, ce groupe se ballade dans un répertoire folk à écouter autour d'un verre entre amis. La voix clair du chanteur s'accorde parfaitement sur les mélodies. Les guitares qui l'accompagnent laissent présager une performance acoustique plus qu'agréable.

http://www.myspace.com/wearethewhitecollar

The amazing farmers

Ces incroyables fermiers vont vous faire changer d'avis sur la campagne. Résultat d'un mélange d'influences diverses, le son du groupe est frais. Le piano amène une dimension jazz, dans une musique où la guitare assure la caution rock alternatif. Là-dessus, Jeannette, chante avec sa voix soul à la fois puissante et envoûtante.

http://www.myspace.com/theamazingfarmers

Après les concerts, la soirée prendra un tournant électro avec la Mix Dj Party, organisée par Mix.DJ. Le plus grand site communautaire de dj a sélectionné les cinq gagnants de son concours KontesTour. Ces derniers auront la chance de mixer aux côtés d'invités prestigieux comme Da Fresh ou Dj Ralph.

Plus d'infos sur http://www.youngstockfestival.fr/

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut