Auditorium Orchestre National de Lyon

Une projection à l'auditorium des premiers films des frères Lumière

L'Institut Lumière va projeter, le 29 septembre 2015 à l'auditorium de Lyon, une version restaurée des films des frères Lumière tournés entre 1895 et 1905.

C'est un événement à ne pas manquer. La diffusion à l'auditorium de Lyon des tout premiers films des frères Lumière, accompagnés au piano. Comme à l'ancienne.

En 2015, le cinématographe des frères Lumière fête ses 120 ans. Pour marquer le coup, Thierry Frémaux, directeur de l'Institut portant le nom des illustres frères, avait présenté au festival de Cannes des copies restaurées datant de 1895 à 1905. A l'époque, il avait vanté les mérites du travail des restaurateurs : "La qualité d'images est étincelante et la restauration a su montrer toute la splendeur originale des films Lumière, la qualité du point et de la profondeur de champs."

C'est donc ces versions, qui connaissent une nouvelle jeunesse depuis mai, qui seront présentées mardi 29 septembre à 20h, à l'auditorium de Lyon. Pour l'occasion, le pianiste Romain Camiolo accompagnera les films muets de ses notes de musiques et Thierry Frémaux présentera les documents visuels.

Tickets disponible sur la billetterie en ligne de l'Institut Lumière. Un dvd compilant ces pellicules centenaires sortira dans la foulée de la projection de septembre.

Mardi 29 septembre, 20 h, à l'auditorium de Lyon. Places à 16€, 14€ et 8€.

2 commentaires
  1. Apologue - ven 17 Juil 15 à 16 h 04

    Ces films n'ont aucun intérêt, tant artistique qu'historique. Je n'ai jamais compris l'engouement et les dépenses faites autour de ces vieux navets.Artistique : aucun talent chez Les Frères Lumière, certes hommes d'affaires avisés mais clairement pas hommes d'art. Historique : leur premier film date de 1895 quand le premier studio de cinéma date de 1894 (pour dire le retard de la France dans le domaine du cinéma !)

  2. SophieV - ven 17 Juil 15 à 16 h 44

    Parlez pour vous ! cet avis n'engage que vous. ces films appartiennent à l'histoire du cinéma et au patrimoine lyonnais et personne ne vous oblige à les regarder.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut