Lumières 2014 rhône

Un drone et des renforts humains pour sécuriser la fête des Lumières

Cette année, la fête des Lumières sera revisitée. Elle se limitera à la presqu'île lyonnaise et sera placée sous le signe de la sécurité. Plus de 700 policiers, gendarmes et militaires seront mobilisés.

"L'Etat met tout en oeuvre pour que la fête se déroule dans des conditions de sécurité renforcées", a affirmé Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, lors de la présentation du dispositif sécuritaire de l'édition 2016 de la fête des Lumières.

750 policiers, gendarmes et militaires seront ainsi déployés sur les différents sites. 200 personnels de sécurité privée ont également été affectés afin de contrôler et procéder à des fouilles. Ils seront appuyés par quatre unités mobiles : le RAID, la BRI, la BAC et la Police Judiciaire.

L'effectif de pompiers passe quant à lui de 100 à 160. 50 secouristes et médecins de la Croix Rouge seront sur place. Gérard Collomb a lancé un appel aux bénévoles afin renforcer ces effectifs.

En complément de ces forces humaines, un innovant dispositif sécuritaire a aussi été développé. Un drone piloté par l'armée de l'air permettra de rendre compte de la situation. Les images "d'une grande qualité", transmises au centre opérationnel départemental, installé en préfecture, seront examinées avec minutie.

De la Place des Terreaux à Bellecour

Afin d'assurer la sécurité de l'événement, un nouveau périmètre a également été établi. La fête se limitera à la presqu'île lyonnaise. Les animations culturelles se dérouleront donc exclusivement de la Place des Terreaux à Bellecour, ainsi que dans le Vieux Lyon. Une mesure considérée comme nécessaire afin de permettre le bon déroulement de l'événement.

Pour accéder aux animations, il faudra obligatoirement passer par les 42 points de contrôle répartis sur l'ensemble du périmètre. "Ils seront communiqués par information visuelle et humaine aux visiteurs", a précisé Gérard Collomb. La circulation dans la presqu'île sera donc interdite et des dispositifs anti-bélier seront mis en place afin d'éviter toute intrusion. L'ouverture ou la fermeture de certaines stations de métro sont encore à l'étude. "Le contrôle des entrées se fera de manière ciblée et aléatoire", a expliqué le maire de Lyon.

3 jours de spectacle (contre 4 initialement) sont programmés. La fête commencera donc le jeudi 8 et s'achèvera le samedi 10 décembre. L'amplitude horaire a elle aussi été réduite. Les spectacles débuteront à 20 heures et se termineront à minuit.

"Nous voulons faire une très belle fête des Lumières, mais pas une fête minimaliste", a réaffirmé Gérard Collomb. La programmation de cette édition 2016 sera, quant à elle, communiquée après les vacances de la Toussaint.

1 commentaire
  1. FEFI - ven 14 Oct 16 à 17 h 58

    Un drone de gone, et les portiques de LW....?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut