©Vincent Descotils

Théâtre :  "John a-dreams" à la Comédie-Odéon ou la démesure Shakespearienne

Serge Valletti a écrit un texte à la démesure du comédien Patrick Pineau, John a-dreams. Inspiré par un personnage de Shakespeare.

Lors de l’édition 2016 des Nuits de Fourvière, Serge Valletti avait repris, sous le préau du collège Jean-Moulin, l’une de ses créations les plus mémorables : Monsieur Armand dit Garrincha, avec Éric Elmosnino dans le rôle-titre. Le voilà de retour, six ans plus tard, avec cette fois un nouveau texte, John a-dreams, destiné là aussi à un excellent comédien, Patrick Pineau.

Ce dernier, comme il s’est surtout consacré au théâtre (malgré quelques rôles dans des films comme Liberté-Oléron, Quand j’étais chanteur ou Un Triomphe), n’a pas la notoriété qu’il mérite au sein d’un large public. Habitué des plus grandes scènes internationales (on ne compte plus ses apparitions au festival d’Avignon depuis la fin des années 80) et des rôles casse-cou qui nécessitent un investissement total, il devrait incarner à merveille le personnage de John a-dreams.


Une sorte de vengeur, pire encore que Hamlet, totalement fêlé, avide de vengeance


Un rôle inspiré par un protagoniste cité dans Hamlet, la tragédie de Shakespeare. Une sorte de vengeur, pire encore que Hamlet, totalement fêlé, avide de vengeance mais ne sachant même pas de quoi il doit se venger ni contre qui…

“Je voulais, en écrivant ce texte, que les spectateurs arrivent à chercher eux aussi, en eux-mêmes, ces monstres qui nous empêchent de vivre. Je suis certain que Patrick Pineau arrivera, par la grâce de son interprétation, à emporter le public dans le grand huit intérieur de chacun”, explique Serge Valletti.

Le spectacle, coproduit et co-programmé par Les Nuits de Fourvière, sera joué à la Comédie-Odéon. Un des rares théâtres, sinon le seul, à garder ses portes ouvertes lors du mois de juillet. “Entrez ! Entrez messieurs dames ! Ce que vous verrez à l’intérieur dépasse toutes les imaginations possibles ! Vous n’en croirez pas vos mirettes ! Vous apprendrez comment les chauves peuvent détruire le monde. Vous serez subjugués par les terribles secousses que peuvent provoquer les acteurs de cinéma. Vous assisterez aux ébats sulfureux des secrétaires en jupons. Jamais vous n’aurez ressenti aussi intensément la torpeur torride des étés romains. Et vous verrez le soleil se coucher indéfiniment sur la plage d’Ostia. Vous assisterez au sauvetage rocambolesque de la jeune fille qui voulait se noyer”, nous promet John a-dreams.


John a-dreams – Du 5 au 10 juillet à la Comédie-Odéon


 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut