The Bellrays au Clacson d'Oullins

Ni les genres, ni les contraintes de l'enregistrement. C'est que le groupe californien refuse de choisir entre rock, soul, blues, punk et hard rock, comme il refuse de perdre du temps en studio, connu qu'il est pour enregistrer ses albums dans l'urgence et par des procédés rudimentaires. Le son propret et calibré, les Bellrays c'est pas leur truc, il préfère le rock crado et les hurlements libérateurs de ce qu'ils nomment eux-mêmes " Maximum rock & soul ". Pour cela ils peuvent faire confiance à leur vocaliste en chef, l'imposante matrone black Lisa Kekaula, mélange de Tina Turner, d'Aretha Franklin et de Janis Joplin possédée par un esprit punk. On vous dira que The Bellrays n'est sans doute pas le meilleur groupe de rock du monde. Mais personne ne niera qu'il n'en demeure pas moins l'un des plus sincères et efficaces quand il s'agit de mouiller la liquette. Garantissant par là-même un spectacle rock & soul maximum. Et même un peu plus.

The Bellrays, le 4 décembre au Clacson (Oullins)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut