Teshigawara à la Maison de la Danse : le solo multiple

Et si on l'aime, c'est bien parce que même au travers d'un solo, il n'est jamais seul, tentant l'osmose avec les architectures scéniques créées, sans jamais abandonner le spectateur qu'il enveloppe de sa fluide gestuelle. Baigné dans une lumière bleue, au cœur d'une musique aux sons tibétains, il se plonge ici dans la construction d'une harmonie extirpée de démons intérieurs... Et c'est avec ce corps extraordinairement vivant et hypnotisant qu'il trouve, par le moindre mouvement, sa place dans un univers spirituel pétri d'émotions indicibles !

Miroku, de Saburo Teshigawara, du 14 au 16 Mai, à la Maison de la Danse,
8 Avenue Jean Mermoz, Lyon 8ème. 04 72 78 18 00.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut