Seasick Steve et le groupe Low © Christopher Durst / DR (montage LC)
Seasick Steve et le groupe Low © Christopher Durst / DR (montage LC)

Seasick Steve et Low : deux concerts pour bien commencer le mois à Lyon

Avril démarre avec “Steve le mal de mer”. Et ce n’est pas un poisson.


Le blues du chef

À 71 ans, dont plus de cinquante d’une carrière de musicien vagabond, “Steve le mal de mer” aura croisé des figures aussi diverses et dispersées dans le temps que Janis Joplin et Kurt Cobain mais pas enregistré de véritable album avant le mitan des années 2000. Depuis, cette figure culte à la barbe de patriarche biblique s’est bien rattrapée avec pas moins de huit albums en douze ans. Le dernier en date, Can U Cook ?, confirme que Seasick Steve sait assaisonner le blues, à tous les sens du terme.

Seasick Steve – Mardi 2 avril à 20h30 au Transbordeur


Toujours plus Low

Créature protéiforme à deux têtes (Alan Sparhawk et Mimi Parker) emblématique de ce que l’on appela à une époque le slowcore – un genre de pop-folk joué à deux à l’heure dans une atmosphère de romantisme de fin du monde –, Low a fêté cette année les vingt-cinq ans d’une carrière faite d’albums lancinants mais majeurs, de tubes indolents qui s’ignorent, de reprises à la neurasthénie quasi mystique (Dylan, The Smiths) et même d’un disque de Noël qui lui valut son plus grand hit. Le duo est revenu avec Double Negative, une bizarrerie de plus qui jette dans l’abstraction tout ce que l’on croyait connaître de ce groupe aussi essentiel que confidentiel. À redécouvrir, donc, ce mercredi à Feyzin.

Low – Mercredi 3 avril à 20h30 à l’Épicerie Moderne1re partie : JL Prades

[Textes extraits du Supplément Culture de janvier de Lyon Capitale et de notre mensuel d’avril]

à lire également
Le grand orgue Cavaillé-Coll de l’Auditorium de Lyon © David Duchon-Doris
Très à l’honneur ce mois de juin, le grand orgue de l’Auditorium exhibera ramage et plumage à l’occasion de plusieurs concerts, notamment pour le jeune public, et du concours international Olivier Messiaen.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut