Grande librairie au palais de la Bourse – Quais du polar 2017 © Sandrine Thesillat
Grande librairie au palais de la Bourse – Quais du polar 2017 © Sandrine Thesillat

Quais du polar : l’enquête, passion européenne

À l’heure de sa 14e édition, le festival Quais du polar s’impose comme l’événement phare autour du roman policier et continue de tisser des liens pour faire rayonner le genre en dehors de sa ville natale.

Retour en arrière. “La ville de Lyon avait envie d’avoir un événement fort autour du livre, et à l’époque s’engager sur le polar était un choix audacieux”, se rappelle Hélène Fischbach, directrice et responsable de la programmation artistique de Quais du polar. Fort de 80 000 visiteurs, de retombées économiques comprises entre 2 et 4 millions d’euros et de 30 000 livres vendus à la grande librairie du polar installée au palais de la Bourse, le pari osé de la ville de Lyon en 2005 s’avère aujourd’hui gagnant. “Le genre policier est souvent dit populaire, et la ville souhaitait s’engager pour un événement littéraire ouvert à un nouveau public et gratuit, d’autant qu’avec le siège d’Interpol, l’école de police, le Gang des Lyonnais ou une figure emblématique comme Frédéric Dard, le polar collait bien à l’esprit de Lyon. Aussi, les Lyonnais ne s’en rendent pas vraiment compte, mais il y a peu de villes avec un réseau si dense de libraires indépendants. Ce sont aussi eux qui portent l’événement”, ajoute Hélène Fischbach.

Tardi pour le centenaire de la paix

Ses coups de cœur pour cette 14e édition ? La découverte d’un véritable panorama du polar italien et la présence du dessinateur Jacques Tardi, dont rêve depuis la première édition l’équipe de passionnés à l’origine du festival. Pour le centenaire de la paix, Tardi présentera ses dessins grand format lors d’un spectacle-concert (dimanche à 16h) avec la chanteuse Dominique Grange et le groupe Accordzéâm à l’Auditorium. Vigoureux plaidoyer contre les destructions et les massacres, “Putain de guerre ! – Le dernier assaut” s’annonce comme un intense acte de mémoire. Le centenaire de la paix sera également au cœur de la grande enquête urbaine, Vengeance toscane, signée Christelle Ravey. Au départ du Centre d’histoire de la résistance et de la déportation, les scolaires et le grand public devront résoudre toutes les énigmes pour retrouver un précieux bijou en parcourant Lyon. En 2017, ce parcours ludique avait attiré près de 15 000 personnes.

De Leipzig à Palerme

Mi-mars, sous la neige, les habitants de Leipzig ont eux aussi découvert une enquête urbaine à l’occasion de la deuxième plus grande foire du livre allemande. Avec la complicité de l’équipe de Quais du polar et grâce à l’Institut français, une délégation d’auteurs francophones était invitée à rencontrer ses lecteurs allemands. “À Lyon, nous avons la chance d’avoir des acteurs locaux qui développent un concept pertinent avec un vrai savoir-faire, ce qui donne envie aux villes européennes avec lesquelles nous travaillons de faire appel à eux et de promouvoir ce modèle à l’étranger”, s’est réjoui l’adjoint à la culture lyonnais, Loïc Graber, à son retour de Leipzig. En juin, pour la première fois, Quais du polar s’envolera sous le soleil sicilien pour faire rayonner le polar dans sa version tricolore. Des auteurs français seront présents au salon du livre de Palerme, Una Marina di Libri, et une enquête urbaine est en préparation. Un lieu idéal pour faire vivre l’esprit du festival lyonnais, qui met cette année l’accent sur la culture polar à l’italienne, en littérature comme au cinéma.

Quais du polar Du 6 au 8 avril, dans le Grand Lyon

à lire également
Invités à Lyon pour les Assises du roman 2018 : Ian McEwan © Murdo Macleod, Alice Zeniter © Astrid di Crollalanza / Flammarion, Erwan Larher et Leïla Slimani © Tim Douet (montage LC)
À Lyon, mais aussi dans la région, la semaine du 21 au 27 mai sera littéraire. Les Assises internationales du roman 2018 lancent en effet lundi leurs débats, conférences, rencontres et autres événements décortiquant la littérature actuelle, d’ici et d’ailleurs. Zoom sur quelques grands thèmes de la manifestation.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut