rose

Pétain ou non : quelles sont les origines de la fête des Mères ?

Ce dimanche 31 mai, c'est la fête des Mères. Certains refusent de la fêter, car il s'agirait d'une manifestation lancée par le Maréchal Pétain sous Vichy. Quelles sont les vraies origines de la fête des Mères ?

La fête des Mères a-t-elle été inventée par Vichy durant la Seconde Guerre mondiale ? Cette question revient régulièrement chaque année.

En France, les premières fêtes des Mères sont apparues quelques années avant le régime pétainiste, ce qui permet de dire que l'idée même ne date pas de cette période de l'histoire. Dès le début du XXe siècle, on remarque l'organisation régulière et spontanée de fête de certaines mères dans des villes de France, mais le mouvement n'est en aucun cas national et ne concerne pas toutes les mamans puisque des sélections sont parfois faites.

La ville d'Artas dans l'Isère met en place dès le 10 juin 1906, une fête dédiée aux mères "les plus méritantes". L'idée est copiée par la suite par d'autres communes. Après la Première Guerre mondiale, face à la nécessité de rendre hommage aux veuves et mères qui ont pu perdre maris ou enfants dans les tranchées, la ville de Lyon lance en 1918 : "la journée des mères". En 1926, pour la première fois, le gouvernement français tente de mettre en place une "journée des mères", là encore dédiée aux familles nombreuses. L'idée reste un épiphénomène qui peine à percer.

Un véritable démarrage durant l'occupation

C'est sous Pétain que la donne va changer. Dans l'idée de repeupler la France et de promouvoir une politique nataliste, Vichy institutionnalise officiellement la fête des Mères le 25 mai 1941. Elle est inscrite au calendrier et soutenue à renfort de fortes propagandes. Les mots employés, arguments et thématiques sur les affiches ressemblent déjà à ceux utilisés aujourd'hui pour pousser les enfants à acheter ou fabriquer des cadeaux pour leur maman : "As-tu réfléchi à ce que la vie de ta mère représente de dévouement quotidien (…) N'as-tu pas oublié bien souvent de lui monter que tu comprenais ses conseils (…) En nous demandant à tous de célébrer la fête des Mères, le maréchal nous donne le moyen de réparer cet oubli. Que chacun de nous le 25 Mai prochain imagine pour sa mère un geste de gentillesse..." Après-guerre, la loi de 1950 met en place la règle qui veut que la fête soit le quatrième dimanche de mai, sauf s'il s'agit de la Pentecôte (la fête est alors le premier dimanche de juin). Au final, ce n'est donc pas Vichy qui a inventé la fête des Mères en France, mais le régime collaborationniste l'a globalisé à l'échelle du pays, étendu à toutes les mères et surtout a contribué à son développement.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut