Images du Requiem de Yoann Bourgeois et du nouveau spectacle de Zingaro, Ex Anima © Géraldine Aresteanu / Marion Tubiana (montage LC)
Images du Requiem de Yoann Bourgeois et du nouveau spectacle de Zingaro, Ex Anima © Géraldine Aresteanu / Marion Tubiana (montage LC)

Nuits de Fourvière : le cirque et la danse à l’honneur

Deux artistes incontournables lancent à Lyon la semaine prochaine la programmation danse et cirque des Nuits de Fourvière : Yoann Bourgeois et Bartabas.

Yoann Bourgeois, Requiem © Géraldine Aresteanu
Yoann Bourgeois, Requiem © Géraldine Aresteanu

La programmation danse de Fourvière s’ouvre ce lundi avec le circassien et chorégraphe Yoann Bourgeois et un spectacle sur le Requiem de Mozart. Pour la première fois, l’artiste se confronte à un dispositif scénique alliant un orchestre dans la fosse, un chœur sur le plateau et huit danseurs-acrobates. On a hâte de retrouver son travail aérien qui jongle avec les déplacements, les apparitions et disparitions de foule, capable de révéler la richesse et la poésie de la musique de Mozart.

Suivra, vendredi 14, une soirée exceptionnelle avec la danseuse étoile issue du Bolchoï Natalia Osipova, qui vient pour la première fois en France, dans un programme de six pièces allant du classique au contemporain avec des chorégraphies d’Antony Tudor, de Roy Assaf et de Yuka Oishi, notamment.

L’Hotel du cirque Eloize et l’étoile du Bolchoï Natalia Osipova © DR / Johan Persson (montage LC)
L’Hotel du cirque Eloize et l’étoile du Bolchoï Natalia Osipova © DR / Johan Persson (montage LC)

Deux compagnies de cirque marquent le festival : Éloize, qui dans Hotel nous raconte les petites histoires d’artistes en utilisant le main à main, le mât chinois, les sangles, le fil mou… dans une ambiance joyeuse et rêveuse (du 17 au 22), et NoFit State Circus, venue tout droit de Cardiff, adepte des grandes formes et de la voltige aérienne, qui mêle dans Lexicon tradition scénique et virtuosité contemporaine pour nous parler avec une belle énergie de l’errance humaine (du 28 juin au 14 juillet).

NoFit State Circus – Lexicon © Nicolas Joubard
NoFit State Circus – Lexicon © Nicolas Joubard

L’âme de Zingaro

Ex Anima, de Zingaro © Marion Tubiana
Ex Anima, de Zingaro © Marion Tubiana

Du 14 juin au 24 juillet, Bartabas installe au parc de Parilly son chapiteau, pour un spectacle qui rend un hommage à ses chevaux mais aussi aux chevaux en général pour ce qu’ils ont apporté à l’humanité et à son évolution. Sur la piste, ni hommes ni femmes. Bartabas se concentre sur la matière brute et vivante qu’est le cheval.

Ex Anima est une succession de tableaux qui le met en scène, nous portant à le regarder comme s’il était un être humain. Tout est incroyablement maîtrisé : la lumière, les chorégraphies en duos ou en groupe, révélant la pureté des chevaux, leur sexualité ou leurs sacrifices. Au cœur de l’espace dont ils semblent avoir dessiné eux-mêmes les creux et les contours, ils s’emparent de leur liberté pour danser, se figer, s’affronter, dans des énergies multiples et fascinantes.

Nuits de Fourvière – www.nuitsdefourviere.com


[Article publié dans Lyon Capitale n° 789 – Juin 2019]

à lire également
Barbe-Bleue, opéra d’Offenbach – Mise en scène Laurent Pelly (à gauche sur cette photo de répétition) © Rémi Blasquez
L’Opéra de Lyon clôture souvent sa saison par une œuvre légère ou plus populaire. Cette année, c’est même une farce, tirant sur la pantalonnade, que l’on pourra aussi découvrir gratuitement en plein air le 29 juin.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut