Lilya Zilberstein à la Salle Molière : piano borderline

La pianiste russe dont le chemin croisa ceux de Martha Argerich, Claudio Abbado et Maxim Vengerov, est une spécialiste de Rachmaninov et de Grieg. Pour son récital, elle plonge dans les 3 Intermezzi, appartenant aux dernières œuvres pour piano seul de Brahms, "ce sont les berceuses de ma souffrance", confiait le compositeur au sujet de ces partitions en clair-obscur. La virtuose s'attaque aussi aux Tableaux d'une exposition de Modest Moussorgski, des œuvres d'une grande difficulté technique puisque Moussorgski a poussé au plus loin les possibilités du clavier. Un beau défi en perspective.

Lilya Zilberstein à Piano à Lyon. Le 27 mai, Salle Molière, 18-20 Quai de Bondy, Lyon 5è. 04 78 47 87 56.

www.pianoalyon.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut