"Les Rues de Lyon" : un nouveau journal fait en BD

En juin, c’est un ovni qui va débarquer sur le monde lyonnais de l’édition. Unir BD, Histoire, journalisme et amour de la ville aux deux fleuves, c’est la volonté du futur mensuel "Les Rues de Lyon".

"On envisage la BD comme quelque chose de national, jamais sous l’angle local, à destination de gens locaux !" C’est le constat étonné que fait Jérôme Jouvray, membre de "L’épicerie séquentielle". Cette association d’auteurs de bandes-dessinées lancera en juin "Les Rues de Lyon", un mensuel qui sera diffusé sur la région et qui traitera de thèmes propres à la capitale rhodanienne.

"Il y a une vraie demande des Lyonnais pour être fier d’autre chose que la bouffe et le foot, continue le scénariste de BD. "Les Rues de Lyon" permettront aux habitants de se réapproprier la ville !" La publication mettra chaque mois un dessinateur lyonnais à l’honneur, au détour d’une dizaine de pages. Libre à lui de revenir sur un moment de l’Histoire de la ville, de s’attarder sur un monument emblématique ou d’explorer des styles journalistiques comme le reportage ou le portrait, le tout en case et en bulles.

Les premiers numéros fiancés par crowdfunding

Les six premiers numéros des "Rues de Lyon" seront lancés lors du festival Lyon BD, qui a lieu en juin et connaitra son point d’orgue les 13 et 14 juin. Il prendra ensuite son rythme mensuel. Pour trouver les fonds pour son journal, "L’épicerie séquentielle" a fait appel à un financement participatif via une plate-forme de crowdfunding. Elle attendait 13 000€ pour les six premiers numéros, elle en a déjà récolté plus de 19 000.

Il était hors de question pour l’Epicerie de devenir une maison d’édition et d’abandonner le monde associatif. "Il y a un côté militant à lancer "Les Rues de Lyon", car le milieu de la BD ne va pas bien, déclare Jérôme Jouvray. Les auteurs se paupérisent. Les grandes maisons d’éditions nous disent : "Il faut prendre un deuxième métier pour vivre". Nous disons d’accord, mais ce sera dans la BD et localement !". Sur les 3€ que coûteront un numéro, 1€ ira à l’auteur, 1€ au revendeur et 1€ aidera à financer les projets de l’association. La diffusion, la promotion ou l’animation du projet seront quant à elles assurées par une équipe de bénévoles.

"Les Rues de Lyon" seront disponibles par abonnement. Les librairies ou les magasins de proximité intéressés, comme les spécialistes de produits lyonnais, pourront aussi vendre le mensuel. Bientôt, les touristes du monde entier qui repartiront de Lyon pourront ajouter un peu BD à leur charcuterie souvenir.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo