LES NOCES DE FIGARO : JOUISSIF COMME UNE NUIT DE NOCES

C'est une pluie d'applaudissements que les chanteurs et musiciens ont reçu à l'issue de la première des Noces de Figaro à l'Opéra de Lyon. Juste réponse au flot d'émotions et de virtuosité déversé. Pendant plus de 3h45, William Christie dirige d'une main de maître les bijoux vocaux de cet opéra de Mozart, comme il le fit avec Cosi Fan Tutte en 2005. Composée en 1786, l'œuvre figure parmi les 3 grands opéras italiens du légendaire compositeur. Inspiré de la pièce de Beaumarchais, Mozart signe une adaptation habile. Les airs sont à l'image des personnages : légers, astucieux et toujours allègres comme un Chérubin entonnant sa romance. Les sentiments sont au cœur de l'histoire. Le valet Figaro prépare ses noces avec la belle Suzanne que le maître de maison convoite. Mais Figaro va concocter un plan pour déjouer les desseins du Comte. Les rivalités amoureuses tissent la toile de fond de cette intrigue pleine de rebondissements. L'amour est traité sous toutes ses formes : l'éveil érotique, le libertinage, la nostalgie amoureuse, la jalousie. Celui-ci triomphe ainsi que s'évanouissent les inégalités sociales dans un déluge de notes qui réconcilie tout le monde à la fin. La mise en scène d'Adrian Noble - fidèle comparse de Christie - souligne les espiègleries de chacun. Il sert délicieusement la drôlerie de cet opéra-comique qui porte ici parfaitement son nom.

Les Noces de Figaro de Mozart, jusqu'au 8 juillet à l'Opéra de Lyon, place de la Comédie, Lyon 1. 0826 305 325 ou www.opera-lyon.fr

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut