Guillaume Long musée Confluences dino
© Guillaume Long

La rentrée culturelle de Georges Képénékian

À quelques jours de l’ouverture de la Biennale d’art contemporain, l’adjoint à la culture de Gérard Collomb a réuni le monde culturel lyonnais ce mercredi au musée des Confluences. On y a parlé “contraintes budgétaires” et nouvelle offre tarifaire pour développer la “fréquentation”. Entre deux dessins d’auteurs de BD lyonnais, désormais complètement intégrés à la carte culturelle de la ville.

Georges Képénékian, adjoint à la culture de Gérard Collomb © Tim Douet / Dessin de Jérôme Jouvray (montage Lyon Capitale)

© Tim Douet / Jérôme Jouvray (montage Lyon Capitale)

Ce n’est pas un ange qui est passé en silence… mais tout le défilé de la Biennale de la danse. Alors que les acteurs de la vie culturelle lyonnaise au grand complet avaient répondu à son invitation, Georges Képénékian a voulu détendre l’atmosphère, pour ouvrir une soirée qu’il voulait “conviviale” et faite de “bons moments entre nous”, avec une petite blague : “J’ai prévenu, c’est moins 50 % de subvention pour les absences non motivées.” Même les membres de son cabinet n’ont pas esquissé un sourire.

Une “nouvelle fabrique de la culture” avec vue sur l’Euro

Il faut dire que les coupes budgétaires étaient déjà au cœur de toutes les discussions entre les directeurs d’institutions culturelles présents. Au moins, l’adjoint à la culture de Gérard Collomb a mis les pieds dans le plat et affirmé que ces “contraintes budgétaires” ne devaient pas empêcher “d’aller de l’avant” ni même d’inventer une “nouvelle fabrique de la culture” : “La culture doit irriguer toutes les politiques publiques”, ambitionne-t-il, “même le sport” alors que se profile l’accueil de l’Euro de football en juin prochain, qui sera l’occasion d’une programmation culturelle spécifique.

Un musée dessiné

Les dessinateurs Jibé, Guillaume Long, Marie Avril et Yan Le Pon au musée des Confluences, le 2 septembre 2015 © Belinda Billen / Lyon BD

© Belinda Billen / Lyon BD
Jibé, Guillaume Long, Marie Avril et Yan Le Pon au musée des Confluences, le 2 septembre 2015.

Dans le tout nouveau et très agréable jardin du musée des Confluences, Georges Képénékian a eu la bonne idée d’égayer la soirée par les interventions dessinées de quelques-uns des meilleurs représentants de la BD à Lyon.

Guillaume Long (qui vient de lancer une nouvelle rubrique gastronomique en BD dans Lyon Capitale), Jibé, nouveau chroniqueur des “Malheurs de Gégé” (également dans Lyon Capitale, rubrique très commentée hier parmi les politiques présents), Jérôme Jouvray, Yan Le Pon et Marie Avril avaient auparavant visité le musée... pour le – ou se faire ? – croquer.

Dessin réalisé au musée des Confluences le 2 septembre 2015 © Guillaume Long

© Guillaume Long

“Fréquenter” plutôt que “visiter”

Georges Képénékian a enfin profité de la soirée pour présenter la nouvelle carte Culture de la ville de Lyon, associant notamment les musées et les bibliothèques, avec l’objectif de “transformer ces lieux de visite en lieux de fréquentation”.

En ce qui concerne les dessinateurs de BD, cet objectif semble d’ores et déjà atteint.

Strip réalisé au musée des Confluences le 2 septembre 2015 © Marie Avril

© Marie Avril
à lire également
Georges Képénékian, au meeting d’entrée en campagne de David Kimelfeld, le 16 octobre 2019 à Lyon © Antoine Merlet
Georges Képénékian a donné le coup d’envoi de sa campagne des municipales lyonnaises ce jeudi en présentant les grands axes de son futur programme. L’ancien maire de Lyon a rappelé sa détermination et pointé, en creux, ses différences avec Gérard Collomb.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut