Fête du livre jeunesse 2014 ambiance
© Gilles Michallet

La littérature jeunesse pour construire son identité

La Fête du livre jeunesse de Villeurbanne ouvre ses pages ce week-end des 2 et 3 avril. Pour son édition 2016, le fil rouge sera “Je(u) en construction”, parce que la recherche de son identité doit rester ludique.

Pour sa 17e édition, le festival villeurbannais met à l'honneur Claire Cantais. Dans son ouvrage On n'est pas des moutons, l'auteure revendique une liberté de pensée et de parole. Ce n'est pas parce que la littérature jeunesse s'adresse à un public innocent “qu'il ne faut pas affronter la réalité, développer un esprit critique et crier haut et fort sa différence”, défend Claire Cantais. Celle qui rêvait de devenir policière à moto ou danseuse orientale dans sa jeunesse a finalement pris la direction de la littérature pour enfants.

Cette année, le festival a pour thème “Je(u) en construction”. La construction de l'identité personnelle sera donc au cœur de la Fête. Le fil rouge vise à faire de cette construction un processus ludique, notamment à travers les formes d'expression artistiques et une plongée dans le monde des auteur(e)s.

Auteurs ou illustrateurs invités de cette édition 2016 cultivent l'éclectisme. Si Antoine Dole s'intéresse à la difficulté de vivre et de communiquer, Audrey Calleja, l'illustratrice de Moi à travers les murs, utilise un style épuré, ponctué de motifs géométriques ou floraux.

Durant deux jours, la Fête du livre jeunesse propose donc des rencontres avec les 10 auteurs invités. Expositions artistiques, ateliers d'illustration et d'écriture, spectacles et animations sont également au programme.
Cette fête se déroule à la Maison du livre, de l'image et du son et au centre culturel de la vie associative (CCVA) de Villeurbanne.
Faire défiler vers le haut