Lyon Capitale N°169 du 29 avril au 5 mai 1998 p15
Lyon Capitale N°169 du 29 avril au 5 mai 1998 p15
Article payant

Il y a 20 ans : Collectif pour la gratuité : "On continue"

Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - En 1998 un collectif citoyen se mobilisait pour la gratuité du boulevard périphérique de Lyon après avoir obtenu la baisse des prix considérés comme particulièrement élevés.

La construction du TEO dans les années 90 n'aura pas été un long fleuve tranquille. Le prix du péage particulièrement élevé et le rétrécissement des voies de circulation gratuites avaient poussé un collectif d'automobilistes lyonnais au boycott jusqu'en février 1998. Quelques mois plus tard, en mai, après avoir obtenu la baisse des tarifs, le collectif continue sa lutte. Fort d'une consultation publique qui lui donne raison, il réclame ni plus ni moins la gratuité du périphérique. En 1999 la mairie de Lyon rachètera finalement l'infrastructure à Bouygues et baissera sensiblement les prix.

Il vous reste 76 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Lyon Capitale N°172 du 20 au 26 mai 1998 p 8
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - En cette fin mai 1998, Rillieux-la-Pape accueille Maguy Marin, chorégraphe du futur centre culturel. Ajoutée au boxeur Hacine Cherifi, le ville tente de rayonner comme pôle fort culturel de la Région. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut