Capture-d-e-cran-2014-05-27-a-15.12.13_medium

Grrrnd zero locataire officiel pour 5 ans

Plus d’un an qu’ils l’attendaient ! Après leur déménagement en avril 2013 des anciennes usines Brossette (40 rue Pré-Gaudry, Lyon 7e), les membres du collectif Grrrnd Zero se voient enfin sortir de la “gelée gluante de la planification publique” qu’ils avaient dénoncée en octobre dernier.

Georges Képénékian, adjoint à la culture à la ville de Lyon, le leur promettait depuis plus d'un an : les membres du collectif Grrrnd Zero vont enfin voir leur demande se concrétiser ce lundi. Une convention d'occupation à titre gratuit sera en effet présentée par l'adjoint à la culture au conseil municipal du 8 juillet, et très certainement votée par la majorité.

Celle-ci prévoit de mettre à disposition gratuitement et pour cinq ans, selon un bail renouvelable un an, le bâtiment d'une ancienne usine désaffectée de Vaulx-en-Velin déjà occupé par le collectif, situé 68 avenue de Bölhen. Un bâtiment qui appartient au Grand Lyon et que la communauté urbaine, une fois les élections passées, a accepté de louer à la Ville de Lyon pour 11 300 euros par an.

La Ville, "soucieuse de maintenir une diversité des esthétiques musicales, souhaite apporter son soutien" au projet de Grrrnd Zero. Georges Képénékian proposera donc aux conseillers municipaux ce lundi "d’accorder la gratuité de cette occupation et d’exempter Grrrnd Zero du paiement de la redevance" durant les cinq prochaines années. Sur le site, le collectif s'active déjà pour réaliser les travaux par lui-même.

En octobre dernier, il dénonçait les "agendas et réalités parallèles de la planification publique, qui sous couvert de légalisme a en fait l'immense pouvoir d'étirer et remodeler à l'infini les notions d'“échéances” ou de “méthode” comme si c'était de la gelée gluante".

à lire également
Georges Képénékian, au meeting d’entrée en campagne de David Kimelfeld, le 16 octobre 2019 à Lyon © Antoine Merlet
Georges Képénékian a donné le coup d’envoi de sa campagne des municipales lyonnaises ce jeudi en présentant les grands axes de son futur programme. L’ancien maire de Lyon a rappelé sa détermination et pointé, en creux, ses différences avec Gérard Collomb.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut