Le péristyle © Stofleth

Festival du Péristyle : apéro musical à l'Opéra de Lyon

Tout l’été durant, le festival du Péristyle, l’entité festivalière et estivale de l’Opéra Underground, investit le parvis de l’opéra de Lyon – autrement appelé le Péristyle – pour des soirées musicales en mode apéritif avec trois concerts par soir (19 h, 20 h 15, 22 h) et des artistes bookés pour trois soirs (sauf exception).

En accord avec la ligne éditoriale de l’Opéra Underground, on y retrouve jazz, musiques du monde, folk, pop, et pas mal de musiques hybrides pour ne pas dire parfois bizarres.

L’offre est très large et éclectique donc, et histoire d’y retrouver ses petits, conseillons peut-être de venir y applaudir quelques artistes locaux conviés par le nouveau programmateur Richard Robert – qui officiait auparavant du côté de Fourvière.

Odessey & Oracle © Bruno Belleudy

Comme Odessey & Oracle, l’un des projets pop les mieux fournis de Lyon et même de France, qui mêle sans couture apparente et avec une grâce absolue une esthétique baroque-pop très 60’s et l’art du pamphlet politique. Le résultat est perché mais détonant et toujours à voir, en concert, surtout aux portes d’un opéra.

Tout aussi perché, la musique d’Erotic Market, le projet mené d’une main de maîtresse par Marine Pellegrini, qui peut osciller entre pop mainstream (ou avant-gardiste), r’n’b chaloupé et hip-hop ramenard. Sauf que cette fois, la jeune femme a choisi de se produire en rhabillant ses morceaux d’arrangements commis par un ensemble à cordes. Ceux que l’on retrouve sur Boredoms & Heartstrings qui revisite ses classiques. Deux grands moments de musique 100 % lyonnais, on ne va pas faire la fine bouche.


Festival du Péristyle – Tous les soirs (sauf dimanche), jusqu’au 28 août au Péristyle de l’opéra.
Odessey & Oracle – Les 15, 16 et 17 juillet à partir de 19 h. Erotic Market – Les 1er, 2 et 3 août à partir de 19 h.


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut