Valérie Jouve 2016
© Valérie Jouve

Expo : Valérie Jouve, territoire des corps

Après sa rétrospective au Jeu de Paume à Paris, la photographe et vidéaste Valérie Jouve revient au Bleu du Ciel, où elle avait exposé en 2006, pour présenter un ensemble de travaux récents.

Née en 1964 à Saint-Étienne, Valérie Jouve développe depuis la fin des années 1980 un travail de portraits photographiques et filmiques mêlant corps et paysages urbains, mise en scène et documentaire.

Elle crée des images qui “travaillent”, comme elle aime à les décrire, activant notre imaginaire à travers ses indéterminations de lieu et d’action. Dans des espaces indistincts, donc, les personnages ou anonymes qu’elle fixe amorcent des mouvements relevant de la chorégraphie et parlent de notre rapport physique à la ville et de nos manières d’occuper ou d’habiter un territoire.

Valérie Jouve – Du 29 janvier au 26 mars, à la galerie Le Bleu du Ciel, Lyon 1er.
à lire également
Vue de l’exposition “Entrare nell'opera” au MAMC de Saint-Etienne © Aurélien Mole
Si 2020 n’est pas l’année de la Biennale du design, une visite à Saint-Étienne s’impose néanmoins. Le musée d’Art moderne et contemporain présente en effet une grande exposition rétrospective sur le mouvement de l’Arte Povera qui, bien que né en Italie dans les années 1960, résonne encore de manière familière aujourd’hui.
Faire défiler vers le haut