Escurial : une fable marivaudienne au Polaris

Escurial, leur dernière création met en scène un roi et son fou qui inversent leur condition sociale le temps d'une journée, une expérience qui sera lourde de conséquences... Sur un texte du belge Michel Ghelderode, qui n'est pas sans rappeler l'intrigue de L'Île aux esclaves de Marivaux, la compagnie propose une fable médiévale macabre. Que ce soit avec des marionnettes ou des comédiens, l'échange de conditions sociales est généralement propice à une réflexion sur la condition humaine.

Escurial par le théâtre Mu. Vendredi 16 et samedi 17 janvier, au Polaris, avenue de corbetta, Corbas. 04 72 51 45 55.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut