Emmanuel Imberton
© Tim Douet

Emmanuel Imberton interpelle François Hollande sur le musée des Tissus

Le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne a envoyé un courrier au président de la République pour rappeler que "six mois plus tard, la situation est toujours au point mort" quant au sauvetage du musée des Tissus.

C'est une bouteille à la mer que lance Emmanuel Imberton pour faire cesser le jeu de dupes autour du musée des Tissus. À l'origine de la création du musée des tissus et des arts décoratifs du 2e arrondissement, la chambre du commerce et de l'industrie ne peut plus assumer le budget annuel de fonctionnement de 1,7 millions d'euros du musée.

Depuis cette annonce, qui pénalisera le musée dès janvier prochain, si l'Etat et les différentes collectivités estiment qu'il faut sauver ce lieu historique et culturel, elles ne parviennent pas à s'entendre pour mettre la main à la poche et trouver une solution pérenne. La venue de François Hollande aujourd'hui à Lyon est une occasion qu'a saisie le président de la CCI, Emmanuel Imberton, pour relancer le débat.

Il rappelle l'échec de la dernière réunion de sauvetage du musée des Tissus, le 4 novembre dernier, lors de laquelle Gérard Collomb avait brillé par son absence, justifiant plus tard une question d'agenda. Dans son courrier, Emmanuel Imberton demande une intervention du chef de l'Etat pour éviter la fermeture du musée. "Ce serait une perte inestimable, tant pour la richesse patrimoniale de la Métropole de Lyon que pour le rayonnement culturel de la France dans le monde" écrit-il.

à lire également
David Kimelfeld et Gérard Collomb au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017, jour de l'élection du premier © Tim Douet
Le maire de Lyon, et ex-ministre de l’Intérieur d’Emmanuel Macron, se déclare officiellement candidat à la présidence de la métropole du Grand Lyon, occupée par David Kimelfeld depuis son départ pour Beauvau au printemps 2017.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut