Expos montage 18.09.15

Derniers jours : les expos qui ferment ce week-end

À l’occasion des Journées du patrimoine, vous passerez certainement tout près ou même dans un musée ou un lieu d’exposition. Pourquoi ne pas en profiter pour, outre les murs, regarder ce qui y est accroché encore quelques heures ? Parcours de rattrapage de Lyon à Cluny, en passant par Villeurbanne et Villefranche.

Jean-Honoré Fragonard, L’Abreuvoir – Huile sur toile, vers 1765 © Alain Basset / MBA Lyon

© Alain Basset / MBA Lyon
Jean-Honoré Fragonard – L’Abreuvoir (vers 1765).

10 ans d’acquis au musée des Beaux-Arts

L’exposition-bilan des acquisitions-donations de la dernière décennie au musée des Beaux-Arts de Lyon fait défiler les noms d’illustres artistes mais aussi des objets inattendus. Outre les Fragonard, Ingres, Poussin et Soulages qui ont enrichi le fonds du musée, ce sont aussi des antiquités, des sculptures et des objets d’art qui ont fait leur entrée et sont présentés dans un parcours pensé pour l’occasion.

10 ans d’acquisitions, 10 ans de passions – Jusqu’au 21 septembre, au musée des Beaux-Arts de Lyon.

Vue de l’expo “Où sont les ouvriers ?” © Le Rize

© Le Rize
Vue de l’expo “Où sont les ouvriers ?”

En quête des ouvriers à Villeurbanne

Dans une ambiance d’atelier, l’exposition du Rize propose une réflexion sur la figure de l’ouvrier aujourd’hui, à la lumière de documents d’hier. Une prise de pouls de la société dans son rapport au travail aussi passionnante qu’inquiétante. Avec des témoignages d’inspecteurs du travail, d’étudiants, d’employés, de chômeurs…

Et ils sont où les ouvriers ? Jusqu’au 20 septembre, au Rize, Villeurbanne.

Du simple au double à Villefranche

Daniel Tillier, L’Homme coupé I, 2004 – Couleur vinylique sur toile © Didier Michalet

© Didier Michalet
Daniel Tillier, L’Homme coupé I, 2004.

Pour son exposition collective, le musée Paul-Dini a réuni cet été des œuvres (essentiellement picturales) autour de la thématique du double. Entre la réalité et la représentation, l’envers et l’endroit, l’original et la copie, cette exposition traite de l’individu dans son rapport à l’autre.

Doubles – Jusqu’au 20 septembre, au musée Paul-Dini, Villefranche-sur-Saône.

Patrimoine sacré à Cluny

Basilique Saint-Pie X, à Lourdes © Pascal Lemaître

© Pascal Lemaître
Basilique Saint-Pie X, à Lourdes.

En ces temps de clivages religieux, le photographe Pascal Lemaître nous fait redécouvrir à sa manière la diversité cultuelle française à travers ses clichés d'une soixantaine d'églises, de synagogues, de mosquées et de temples dans toute la France. Des édifices qui pour la plupart ont été réalisés par les plus grands architectes du XXe siècle et dont la dimension spirituelle a profondément touché l’artiste : “Jamais je n’avais ressenti autant d’émotions dans une campagne photographique : pénétrer seul dans une œuvre de Perret, Le Corbusier ou Parent est un moment inoubliable.”

Pascal Lemaître / Patrimoine sacré – Jusqu’au 20 septembre, à l’abbaye de Cluny (71).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut