Another look at memory - Chorégraphie Thomas Lebrun © Frédéric Iovino
Another look at memory – Chorégraphie Thomas Lebrun © Frédéric Iovino

Danse : la générosité de Thomas Lebrun

La mémoire des corps, des sensations, peut-elle être transmise ? Il sera question de partages ce mardi soir et mercredi à la Maison de la danse.

Thomas Lebrun est un artiste généreux qui aime ses danseurs. Another look at memory, sur une musique de Philip Glass, est un quatuor dont trois interprètes travaillent avec lui, tout comme il travaille avec eux, depuis dix ans : Anne-Emmanuelle Deroo, Anne-Sophie Lancelin, Raphaël Cottin. Car cette pièce est celle d’un regard qu’il pose sur dix années d’écriture avec autant de pièces créées ensemble, comme les soli de La Constellation consternée, La Jeune Fille et la Mort ou encore Lied Ballet.

“J’ai voulu, dit-il, questionner les mémoires des corps, convoquer celles des écritures et bousculer celles des sensations. De ces créations partagées en dix ans, quels sont les gestes qui nous sautent aux corps, à la mémoire, aux yeux ? Comment partager des soli écrits pour soi avec les collègues qui l’ont vu dansé tant de fois, quelque part offrir une partie de son intimité artistique… ?”

Ces trois danseurs seront rejoints par le jeune Maxime Aubert, transformant le trio en quatuor. Dansant pour la première fois avec la compagnie, il symbolise la recherche du chorégraphe, en devenant lui-même une nouvelle mémoire qu’il partagera avec d’autres !


Thomas Lebrun / Another look at memory – Mardi 6 novembre à 20h30 et mercredi 7 à 19h30 à la Maison de la danse

–> Bord de scène : rencontre avec l’équipe à l’issue du spectacle le 7


[Article extrait du supplément Culture de rentrée de Lyon Capitale]

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut