Danse : Angelin Preljocaj érotise Fourvière

Le chorégraphe Angelin Preljocaj revisite Les Mille et Une Nuits pour en donner une version féministe et encore plus érotique !

Créées pour le lancement de Marseille-Provence Capitale européenne de la culture, Les Nuits d’Angelin Preljocaj s’inspirent des Mille et Une Nuits, œuvre à la construction si particulière qui déploie des récits provenant de plusieurs cultures (Perse, Inde, Maghreb, golfe arabique), semblant sortir les uns des autres comme des poupées gigognes.

Le désir du chorégraphe était de développer la sensualité et l’érotisme contenus dans cette œuvre, tout en travaillant sur l’Orient dont les mystères exercent toujours la même fascination dans l’inconscient collectif. Si ces récits sont malgré tout portés par un certain machisme, Angelin Preljocaj a choisi de mettre en exergue la figure de Shéhérazade qui, par le verbe, la culture et l’intelligence, se dresse comme un rempart à la barbarie et nous questionne sur la place de la femme dans nos sociétés.

Les Nuits n’ont rien d’un spectacle narratif, mais sont plutôt comme le dit Angelin Preljocaj, une sorte d’Orient impressionniste émanant de sensations éprouvées tout au long de sa lecture. Il tente ici d’emmener l’écriture du mouvement au plus près d’un Orient rêvé, où les corps deviendraient des signes comme une calligraphie des affects et des humeurs.

-----

Les Nuits, d’Angelin Preljocaj. Jeudi 4, vendredi 5 et samedi 6 juillet, à 22h, au théâtre antique de Fourvière. Nuits de Fourvière 2013.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut