Dorrance ETM Double Down
© Matthew Murphy

Claquettes et nouvelles technologies à la Maison de la danse

Michelle Dorrance, une des chorégraphes de danse à claquettes les plus imaginatives d’aujourd’hui, investit la scène de la Maison de la danse à partir de ce mercredi.

Le New Yorker dit de Michelle Dorrance qu’elle est une des chorégraphes de danse à claquettes les plus imaginatives d’aujourd’hui. On veut bien le croire, surtout lorsque l’on sait qu’elle a dansé auprès de Savion Glover, que l’on qualifiera de véritable génie dans le style “danse percussionniste”. Avec ETM : Double Down, elle fait du corps un instrument percussif et s’empare des technologies pour créer une fusion parfaite du mouvement et du son. Sa création est intimement liée à la présence de Nicholas Van Young, danseur à claquettes et percussionniste qui invente des instruments et explore depuis longtemps les nouvelles technologies. Pour ce spectacle, il a notamment créé des petites plateformes connectées (des coussins de batterie en bois) sur lesquelles les danseurs dansent. L’utilisation virtuose d’un logiciel lui a permis d’appréhender toute une gamme de sonorités propices aux improvisations chorégraphiques mais aussi à la créativité de Michelle Dorrance. Celle-ci est caractérisée par des phrasés musicaux d’une grande finesse qui n’hésitent pas à repousser les limites techniques d’une danse très populaire aux États-Unis. C’est, rappelons-le, la première danse de rue américaine et elle a influencé de manière très profonde les bases du hip-hop et de la house dance.

Michelle Dorrance / ETM : Double Down
Du 7 au 11 mars à la Maison de la danse
à lire également
Chorégraphie Merce Cunningham © Jaime Roque de la Cruz
La nouvelle saison de la Maison de la danse vient d’être lancée. Rendez-vous est donné avec des spectacles qui illustrent la richesse d’une scène chorégraphique polymorphe et mondiale.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut